Equita 2016

La filière de sélection du cheval de travail

img_1896

Toujours dans un souci de démontrer la qualité de nos chevaux de trait et de présenter nos activités, nous avons cette année choisi d’axer nos présentations sur la filière de sélection du cheval de travail.

Nous avons descendu 9 chevaux pour Equita 2016 et bon nombre d’adhérents se sont mobilisés pour la réussite de ce grand événement pour notre association.
Entre la gestion des chevaux, de leur bien-être, du matériel, la tenue du stand, et la gestion de notre intendance… il y en a du travail !

Notre stand se trouvait dans le village des artistes, nous avons présenté au public nos dernières manifestations, nos actions sociétales et l’affiche de la 3ème édition de la Route du Beaujolais.

Et, nous avons présenté nos chevaux 2 à 3 fois par jour sur les carrières Equita et Nikito.

La présentation débutait avec Cadrille, appartenant à Florian Chizallet. Cadrille est une magnifique percheronne gris clair, suitée de Gentiane, pouliche par Atlas des Grappes.
Elle était présentée toilettée comme pour les concours de modèles & allures puisque cette jument a été sélectionnée pour le concours régional percheron puis pour le national percheron au haras du Pin en Normandie.
Gentiane est une pouliche très prometteuse, bien conformée et avec de la taille. Quand elle aura l’âge, elle sera mise au travail puis à la reproduction.

Ensuite, nous présentions Fidji, jeune poulain comtois né en 2015 et issu de l’élevage du Néanne appartenant à Fabienne et Eric Desbas. Ce poulain a eu des débuts compliqués dans la vie, sa mère étant morte très rapidement après sa naissance. Il a donc été nourri par ses éleveurs au biberon et aujourd’hui, il est éduqué par les autres chevaux de l’élevage. C’est donc un poulain très proche de l’homme avec lequel certaines précautions sont nécessaires.
Fidji est au tout début de son éducation avec l’apprentissage du respect, de la marche en licol….

Empereur, comtois bai de 2 ans a été le suivant. Ce jeune cheval nous a principalement été présenté par Emilie Dalmaz, spécialiste du travail à pieds d’éducation et de débourrage (voir dans la rubrique Prestations – nos dresseurs). Emilie nous a montré le début du travail à pied du jeune cheval, travail indispensable pour une relation de confiance avec le cheval tout en restant en sécurité. Nous avons pu admirer le travail de  ce cheval avec différents exercices : tourner en longe, embarquer, passage sous un rideau de bouteilles…

Après, Dakota, jeune percheronne de l’élevage de Florian Chizallet a été présentée en longues rênes. Ce travail, préalable à la mise à la voiture, est indispensable pour tout cheval qui doit être attelé. Et cette jeune jument a pu nous montrer tout son savoir-faire en la matière tout en restant décontractée et à l’écoute de son meneur.

L’étape suivante dans la mise au travail du cheval a été présentée par Vals, jeune jument comtoise récemment mise à l’attelage. Actuellement Vals ne tire que des charges légères, il s’agit de respecter la croissance de la jument et ne pas la faire forcer prématurément, ce qui risquerait d’avoir des conséquences facheuses sur son squelette et sa longévité au travail.

La mise au travail d’un cheval de trait ne se résume pas uniquement à la mise à l’attelage. De plus en plus de chevaux de trait sont aujourd’hui utilisés dans le travail agricole ou territorial.  Nous avons donc ensuite présenté Tac, jeune cheval croisé percheron appartenant à Daniel Sonnery.
Tac tire un tronc très léger, il pourrait évidemment tirer une charge nettement plus lourde, mais l’intérêt est de préserver l’animal pour ne pas altérer son appareil locomoteur.

Et, lorsque le cheval n’est plus en croissance et bien dressé, il devient possible de lui faire tirer des charges plus lourdes. Hummer, trait comtois de 8 ans appartenant à Eve Thivolle a présenté un traineau de traction, celui-là même qui nous sert pour nos concours de traction en été. Ce traineau n’est pas très lourd dans l’absolu, un peu moins de 300kg, mais la résistance qu’il exerce sur le sol rend sa mise en mouvement difficile pour le cheval.
Hummer a également aidé au transport des plantes et du matériel pour le Trophée des Elites Loisirs, rien de tel pour montrer le calme et la puissance d’un cheval!

Pour finir, Henri Rosier nous présentait Pamela une magnifique percheronne blanche tirant une calèche originale avec une remorque.
Cette calèche est utilisée pour des prestations telles que des animations commerciales ou des mariages (voir rubrique Prestations – Mariages et événements).
Pamela est une jument puissante qui a été économisée par son propriétaire et meneur, ainsi, aujourd’hui, à 14 ans, elle est encore en pleine forme et pourra travailler de nombreuses années encore.
Avec elle, nous clôturions la présentation de cette filière de travail, en ayant commencé avec une jeune pouliche encore sous la mère, nous avons terminé avec une jument qui travaille régulièrement et efficacement.

Merci encore à tous nos bénévoles et adhérent, ainsi qu’aux organisateurs d’Equita. à l’année prochaine avec un nouveau thème !